Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Union Syndicale Départementale CGT SANTE et ACTION SOCIALE Publique et Privée du département de la Manche (50)
  • Le blog de l'Union Syndicale Départementale CGT SANTE et ACTION SOCIALE Publique et Privée du département de la Manche (50)
  • : Blog d'information et de communication de l'Union Départementale des Syndicats CGT de la Santé et de l'Action Sociale du secteur Public et du Secteur Privé du département de la Manche (50)
  • Contact

Recherche

Archives

5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 14:37
FÉDÉRATION C.G.T. DE LA SANTE
ET DE L’ACTION SOCIALE

Secteur social et médico-social

Convention Collective Nationale de Travail du 15 mars 1966

 

Communiqué CGT suite à la Commission

Nationale Paritaire de Négociation

du lundi 17 juin 2013

 

Lors de la réunion de la Commission Nationale Paritaire de Négociation du 17 juin 2013 a été évoqué le devenir de l’avenant du 12.02.2013 revalorisant le point de 0,5 %.

 

Les employeurs nous ont signalé un avis défavorable de la Direction Générale de la Cohésion Sociale qui serait transmis à la prochaine réunion de la commission  d’agrément.

A notre surprise, la délégation FO a proposé une « Déclaration paritaire des organisations employeurs et de salariés » en défense d’un avenant qu’ils avaient pourtant refusé de signer, tout comme la CGT…

En effet, lors de la Conférence salariale du 4 février 2013, la DGCS avait annoncé pour l’année 2013, une revalorisation de la masse salariale de 1,4 % dans le cadre d’un ONDAM1 médico-social en progression de 4 % et d’un GVT2 maintenu à 0,98 % pour la CCNT du 15/03/1966, selon le chiffre fourni comme d’habitude par les seuls employeurs et n’ayant que peu de rapport avec la réalité.

 

A la CNPN 66 du 12 février 2013, les deux syndicats patronaux (SYNEAS et FEGAPEI) avaient mis sur la table un avenant proposant une augmentation de la valeur du point à 0,5 %, soit la simple transposition des directives ministérielles, sans négociation possible ; celui-ci passant ainsi de 3,74 à 3,76 euros, à compter du 1er janvier 2013 !

 

La CGT a dénoncé cette caution apportée à une politique d’austérité et l’absence de toute négociation réelle. Elle a rappelé qu’un simple alignement du salaire minimum conventionnel (indice 348) sur le SMIC (1.430,22 euros brut mensuel) devrait se traduire par une valeur du point à 3,80 euros.

Pour combler le retard de salaire constaté depuis 16 ans (- 25%), la valeur du point devrait être de 4,74 euros.

 

Dans tous les cas, nous sommes bien loin du compte ! Notre pouvoir d’achat ne cesse de se dégrader et le nombre de salariés infra smic ne cesse d’augmenter !

 

Tout au long de cette négociation, nous avons oeuvré à la construction d’une démarche unitaire. Cependant, CFDT, CFTC et CFE-CGC ont décidé d’avaliser cet oukase patronal.

 

En cohérence avec ses positions, la CGT ne viendra pas aujourd’hui valider une position inacceptable qu’elle a rejetée hier. Qui plus est, nous ne saurions mêler notre voix à celles d’employeurs qui relayent fidèlement la politique d’austérité dans la CCNT 66 comme dans branche.

 

A l’issue de cette CNPN, il apparaît clairement que seule une mobilisation massive des salariés pourra mettre un terme à cette politique d’austérité injuste et intolérable, à construire dans l’unité des salariés et de leurs organisations, sur la base de leurs propres revendications.

Cette démarche « unitaire » avec les employeurs ne peut que semer le trouble : la CGT n’y a donc pas sa place.

 

Fait à Montreuil, le 20 juin 2013.

 

1 Objectif National d’Assurance Maladie.

2 Glissement Vieillesse Technicité.

 

Fédération de la Santé et de l’Action Sociale CGT

Union Fédérale de l’Action Sociale

BOURSE NATIONALE DU TRAVAIL - Case 538 - 263, rue de Paris 93515 MONTREUIL CEDEX

Tél. : 01 55 82 87 81 - Site internet : www.sante.cgt.fr - e-mail : ufas@sante.cgt.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by usdcgtsanteas50 - dans ACTION SOCIALE
commenter cet article

commentaires